TANZANIE : LE PR SORTANT ACCUSE DE DÉRIVES AUTORITARISTES A LA VEILLE DES ELECTIONS

Le 28 Octobre prochain, les Tanzaniens  iront aux urnes pour élire leurs nouveaux président et députés. John Magufuli, président sortant, est  candidat à sa propre succession avec en face de lui 14 candidats de l’opposition  dont le principal est Tundu Lissu du parti Chadema.

Toutefois, a cette  veille des élections présidentielle et législatives, l’opposition  accuse l’actuel président depuis son accession au pouvoir en 2015, de réduire les libertés publiques, museler les médias, pire encore de faire disparaitre ses opposants politiques avec le cas de l’attentat dont a été victime Tundu Lissu. Aussi, sa mauvaise gestion de la pandémie du coronavirus n’a contribué qu’à  le discréditer  davantage.

Si l’opposition semble usé de toutes les cartes en leur possession pour gagner ses élections, pour les observateurs, la division de l’opposition par le président sortant pour le scrutin à venir  pourrait favoriser sa réélection à la tête du pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *