SALON DU LIVRE DE GENEVE : HEMLEY BOUM, GRAND PRIX AHMADOU-KOUROUMA 2020

La plume camerounaise a encore parlée d’elle ce week-end. La romancière Hemley Boum est lauréate du prix Kourouma 2020 avec son livre « Les jours viennent et passent » paru en octobre 2019. Une distinction qu’elle a dédié toute en larmes, lors de cette cérémonie officielle aux enfants de la tragédie de Kumba du 24 octobre dernier.

Hemley Boum dont le prénom signifie espérance en langue Bassa du Cameroun, a fait l’unanimité auprès d’autres juristes écrivains de renom comme Romuald Fonkoua, Christine Le Quellec Cattier, qui ont choisi de lui décerner ce prestigieux prix avec en course pas moins de 16 autres excellentes œuvres venues d’horizons divers.
Dans son ouvrage « Les jours viennent et passent », l’auteure évoque le destin de générations de femmes, de familles déchirées par les violences de l’histoire de son pays d’origine le Cameroun, et celui de l’exil, la France.
Hemley Boum ne s’était jamais vu écrivaine. Elle étudie d’abord l’Anthropologie à l’université, ensuite, le commerce international. Bien qu’ayant refoulé plusieurs maisons d’Edition, son amour pour l’écriture fini par avoir raison d’elle et elle décide alors de proposer une autre version de l’Afrique, de ses histoires et de son quotidien.
Femme très engagée et passionnée, Hemley Boum publie tous les deux ans un roman et aujourd’hui, elle compte à son actif, 4 ouvrages parus depuis 2010. « Le clan des femmes » (Ed.Harmattan, 2010) ; « Si d’aimer » (Ed. La Cheminante en 2012). En 2013, elle est en lice pour le prix Kourouma, et « Les Maquisards » (Ed. La Cheminante, 2015) lequel, elle reçoit le grand prix de l’Afrique noire, toujours la même année.
Rappelons que le prix Ahmadou-Kourouma, est décerné chaque année dans le cadre du Salon du Livre de Genève, et il récompense un auteur d’expression française, africaine, ou d’origine africaine subsaharienne, pour un ouvrage de fiction-roman, qui s’inscrit dans l’héritage littéraire et humaniste légué par le romancier ivoirien Ahmadou-Kourouma.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *