Mandat d’arrêt émis contre Guillaume Soro en Côte d’Ivoire

Mandat d’arrêt émis contre Guillaume Soro en Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire a émis un mandat d’arrêt contre Guillaume Soro, un ancien chef rebelle et candidat à l’élection présidentielle de l’année prochaine.

Quatre sources gouvernementales l’ont indiqué lundi à Reuters, juste avant son retour au pays après plus de six mois à l’étranger.

En tournée européenne depuis quelques mois, Guillaume Soro devait rentrer à Abidjan ce lundi 23 décembre.

Le jet privé à bord duquel il a embarqué à Paris devrait initialement l’emmener en Côte d’Ivoire, mais il a été détourné vers le Ghana “pour des raisons de sécurité”, a déclaré son conseiller, Alain Lobognon à Reuters.

Les sources n’ont pas fourni de détails sur les allégations spécifiques contre Soro. Un porte-parole de la police a déclaré qu’il n’était pas au courant du mandat.

Soro, 47 ans, a dirigé les rebelles qui ont tenté sans succès d’évincer le président Laurent Gbagbo du pouvoir en 2002, avant d’installer Alassane Ouattara à la présidence lors d’une brève guerre civile après une élection contestée en 2010.

En Côte d’Ivoire, des policiers avaient investi le siège de Guillaume Soro à Abidjan. L’ancien président de l’Assemblée Nationale, ancien chef rebelle et candidat à l’élection présidentielle de l’année prochaine, en tournée européenne depuis quelques mois, devait rentrer à Abidjan ce lundi 23 décembre.

Des policiers ont investi le siège de Guillaume Soro à AbidjanCopyright de l’imageBBC/VALÉRIE BONY

En Côte d’Ivoire, des policiers avaient investi le siège de Guillaume Soro à Abidjan. L’ancien président de l’Assemblée Nationale, ancien chef rebelle et candidat à l’élection présidentielle de l’année prochaine, en tournée européenne depuis quelques mois, devait rentrer à Abidjan ce lundi 23 décembre.

One thought on “Mandat d’arrêt émis contre Guillaume Soro en Côte d’Ivoire”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *