DJAILI AMADOU AMAL, PRIX GONCOURT DES LYCEENS 2020 : LA VICTOIRE LITTERAIRE DE TOUTE UNE NATION

La nation camerounaise et même africaine de par le monde, a célébré bien fort ce mercredi 2 décembre 2020, le 33e prix Goncourt des lycéens décerné à Djaili Amadou Amal pour son roman « Les Impatientes ».

Sur les réseaux sociaux, de nombreux hommages lui ont été rendus. L ’on pouvait lire à  travers de nombreux posts et statuts,  des messages de joie, d’encouragements adressés  à cette brave et talentueuse écrivaine.  « BRAVO AMAL », «  TOUTES NOS FELICITATIONS POUR CETTE VICTOIRE », « TU ES LA FIERTE DU CONTINENT ET DU CAMEROUN ».

Dans des chaines de radios et télévisions également, cette patriote était au centre de plusieurs émissions et documentaires notamment sur sa vie et son engagement littéraire.

D’autres par contre ont pris l’initiative de la soutenir autrement, en se procurant ses œuvres.

Son roman « Les Impatientes » qui dénonce le mariage forcé, le viol conjugal, et les tares de la polygamie à travers le destin de trois femmes, est le choix sur lequel le jury lycéen composé de douze élèves dont neuf filles et trois garçons de toute la France s’est porté.

C’est un  « sujet fort et important » a commenté la présidente du jury, Clémence Nominé. Et l’écrivaine en a la pleine maitrise, car ayant elle-même réussi à échapper à l’homme auquel elle avait été mariée de force à l’âge de 17 ans, pour devenir écrivaine. Ce prix intervient alors deux jours après l’académie Goncourt.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *