CAN 2021 : LE CAMEROUN SERA T-IL PRÊT ?

L’orgueil et la fierté du pays de manu Dibango sont mis à rude épreuve ces derniers temps. La CAN est devenue un véritable casse tête pour les dirigeants camerounais. Pour une deuxième fois consécutive, le Cameroun se retrouve en difficulté dans les préparatifs de la CAN.

Après avoir perdu l’organisation de la CAN 2019, le Cameroun risque de perdre aussi celle de 2021 que la Confédération Africaine de Football lui avait attribuée en lot de consolation, au profit de l’Algérie. Malgré les propos rassurants des autorités du Cameroun en ce qui concerne la réalisation à temps des infrastructures pour accueillir la coupe d’Afrique des nations en 2021, l’instance africaine de foot penserait encore à un plan « B » pour changer de pays organisateur. Selon le site d’informations Afrik Foot, le ministre de la jeunesse et des sports algérien, Raouf Bernaoui, aurait indiqué de façon subtile que son pays a été approché par la CAF pour être la porte de secour au cas où le Cameroun manquerait une seconde fois à l’appel.

« Il a été demandé à l’Algérie de se préparer en cas de retrait de la CAN 2021 au Cameroun, nous espérons qu’elle se fasse là-bas », a indiqué Bernaoui. Il a poursuivi son propos en soulignant que « les autorités publiques ont donné un accord à la fédération algérienne de football pour se présenter au cas où le Cameroun n’y arriverait pas. Nous avons les moyens pour l’organisation de la CAN, il y a des stades prêts. Nous avons vu en Egypte, ils ont remis à niveau leurs stades en seulement six mois ».

La crainte d’un nouveau glissement vers un autre pays du Magreb viendrait du fait que le pays ne dispose toujours pas d’infrastructures sportives, hôtellières, des voies de communications, des hôpitaux etc. prêts ou de qualités pour accueillir la CAN. En interne l’opinion se demande bien pourquoi certains stades qui étaient déjà financés sont aujourd’hui à la recherche des fonds pour leurs finitions ?

« Garantis sans assurances » titre le journal mutations les autorités comme habitudes rassurent mais le pays quant à lui fait face à une succession de crises qui rend peut-être difficile l’avance des travaux. Malgré une mauvaise performance des lions indomptables à la CAN Égypte 2019, les yeux sont désormais tournés vers celle de 2021 pour améliorer le tir. Vivement que ce nouveau glissement en vu n’est se réalise pas ce qui serait une grosse déception pour les millions de camerounais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *